CDC tiers monde
Panorama des réalisations
Extension d’un centre pour enfants en situation difficile

Lieu : Antsirabe à Madagascar

Contexte : Les autorités judiciaires et municipales de la ville d’Antsirabe sont confrontées au manque de structures destinées aux enfants en situation précaire, en particulier pour les enfants de prisonniers ou pour les enfants victimes de mauvais traitements. Un seul centre de rééducation existe. Destiné à des mineurs auteurs de petite délinquance, il est indispensable mais sa capacité d’accueil est insuffisante pour toute la ville et il ne prend pas en charge les enfants de prisonniers, ni certains enfants en situation précaire.

Répondant à une demande des services sociaux de la mairie, en 2001, AMADEA a décidé de construire un centre de réinsertion pour 30 mineurs âgés de 4 à 15 ans, c’est-à-dire pour des enfants en âge scolaire. Il s’agit de prendre en charge, dans un cadre de vie « normalisé », des enfants qui traversent une période de déstructuration. Ce centre de placement temporaire de six mois renouvelables a pour fonction première de protéger les enfants et leurs droits fondamentaux, de favoriser leur épanouissement ainsi que leur réintégration dans le cycle scolaire et dans leur famille.

Le Centre Mirana-Tsiky, ouvert en mars 2004, accueille actuellement 17 enfants, filles et garçons, répartis sur deux niveaux indépendants d’un local de 68 m². Il avait atteint la limite de sa capacité d’accueil dès le premier mois de son ouverture. Les activités du centre, et en particulier le placement des enfants tant en amont qu’en aval, sont menés en collaboration étroite avec les services de l’Etat intervenant dans ce domaine : les services sociaux communaux, le Juge des enfants et le Ministère de la Population. Le centre travaille également en partenariat avec les associations locales. Un espace destiné au jardinage a été aménagé dans un but d’autosuffisance alimentaire et d’initiation des enfants aux travaux agricoles.

Pour finaliser son projet et atteindre ses objectifs, AMADEA prévoit la construction d’un nouveau bâtiment qui comprendra 2 pièces distinctes : l’une à usage de dortoir pour les garçons et l’autre de salle d’études. Grâce à cette extension, les filles pourront occuper la totalité du bâtiment existant.

Objectif :
- Augmenter la capacité d’accueil de 10 places,
- Améliorer les conditions d’accueil par une meilleure répartition des locaux entre les filles et les garçons.

Nature de l’investissement :
- Construction d’un bâtiment de 80 m² (10m x 8m) comprenant un étage.
- Aménagement des 2 salles.

Financement accordé : 3 900 €* sur un budget de 17 218 €

Association partenaire : AMADEA

*En octobre 2010, 26 collaborateurs de la Caisse des Dépôts ont participé à 2 voyages solidaires proposés par le COSOG à Madagascar. Leur contribution personnelle de 1 950 € a été doublée par CDC Développement solidaire.



Caisse des Dépôts

Lettre d'information
Consulter | S'abonner



Faire un don