CDC tiers monde
Panorama des réalisations
Agrandissement d’une école

Lieu : Koudougou, au centre du Burkina Faso

Contexte : Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres du monde ; la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. L’agriculture représente le tiers du PIB et occupe 80 % de la population. Le réseau sanitaire du pays est de qualité médiocre, le SIDA, le paludisme et la méningite sont les plus grandes causes de mortalité, avec les diarrhées, le tétanos et la rougeole chez les enfants.

Koudougou, ville d’environ 75 000 habitants est la 3ème ville du pays ; elle se situe à 100 km à l’ouest de la capitale Ouagadougou. A Koudougou, il y a un manque important de moyens dans le domaine de l’éducation, 50 % des enfants ne sont pas scolarisés bien que la scolarité soit obligatoire entre 6 et 16 ans. Chaque année, sont d’abord scolarisés les enfants de 8 ans, puis ceux de 7 ans et rarement ceux de 6 ans. Il faut compter en moyenne 3 ans avant de pouvoir accéder à l’enseignement. Chaque secteur de la ville comporte un quartier d’environ 20 000 habitants avec une ou deux écoles ; chaque classe est composée de 70 à 80 élèves.

Au cours de l’année 2007, CODEGAZ a mis en place un projet pilote de construction de 2 classes pour vérifier la fiabilité des partenaires locaux, ainsi que la conformité et la qualité de l’entreprise de travaux employée. Ces 2 classes font référence dans le domaine scolaire à Koudougou et CODEGAZ a décidé de prolonger ce projet-pilote.

Objectif :
- permettre à plus de 70 nouveaux enfants d’aller en classe ;
-  mettre à la disposition de 280 élèves, les livres nécessaires à leur enseignement ;
- permettre les cours le soir ;
- fournir un repas par jour aux enfants.

Nature de l’investissement :
- construction d’un bâtiment d’école (salle de classe, bibliothèque, réfectoire, cuisine/économat).

Financement accordé : 10 000 € sur un budget de 47 300 €

Association partenaire : CODEGAZ

Bilan au 26 mars 2009 :

La réalisation du programme 2008 est terminée : construction d’une classe supplémentaire, d’une bibliothèque, d’un réfectoire, d’une cuisine fermée et d’un économat.

Le chantier a progressé rapidement ; les ouvriers ont travaillé tous les jours, samedi et dimanche compris, par équipes de 8 à 10 ouvriers par jour.

Quelques modifications ont été apportées au fur et à mesure de la construction :
- la suppression d’une fenêtre en façade de la classe et de la bibliothèque (les volets se chevauchaient à l’ouverture). Deux fenêtres plus grandes ont été installées dans chaque pièce ;
- une porte extérieure a été posée pour faciliter la sortie de la cuisine et pour assurer la sécurité des femmes qui font les repas ;
- l’électricité du réfectoire, cuisine/économat a été supprimée par manque de moyens financiers. Lors de la pose des panneaux solaires, il est prévu un éclairage rechargeable par batteries dans un premier temps ;
- le matériel pour la bibliothèque (étagères, livres) et la formation à la gestion de la bibliothèque seront fait ultérieurement aussi par manque de moyens financiers.

A ce jour, ce sont environ 230 enfants qui ont ainsi pu être scolarisés ; un parrainage a également été mis en place pour assurer un repas équilibré, le midi, à chaque enfant de l’école.



Caisse des Dépôts

Lettre d'information
Consulter | S'abonner



Faire un don