Solidarité Haïti

Sécurité alimentaire par l’achat de semences

Haïti

Lieu : commune de Jean Rabel au Nord-Ouest d’Haïti (200 km de Port-au-Prince)

Contexte : Le Nord-Ouest d’Haïti est un département rural très enclavé, où la pauvreté est accentuée par des aléas climatiques importants (la sécheresse qui a touché la zone en 2002 a entraîné la perte de la quasi-totalité des récoltes, et les inondations de novembre 2006 ont ravagées les plantations de bananes) et par son enclavement (8h de route de Port-au-Prince).

L’économie de ces communes est dominée par les activités du secteur agricole (production végétale, élevage et pêche). Le commerce, le transport, la production, l’artisanat et la petite transformation de produits agricoles (cassave, mamba) contribuent à l’économie de ce département dans une moindre mesure. Depuis le début de l’année 2008, le pays fait face à une situation d’insécurité alimentaire difficile. En effet, l’inflation générale ne cesse de grimper entraînant avec elle l’inflation dans le secteur alimentaire.

Suite au séisme qui a secoué Port-au-Prince le 12 janvier 2010, le Département du Nord-Ouest a commencé dès le lendemain à accueillir ses ressortissants. Il s’agit de près de 25 000 personnes dans la zone d’intervention d’Initiative Développement (les communes de Jean Rabel, de Môle Saint Nicolas et de Bombardopolis). Cet afflux de 14 % de population supplémentaires vient fragiliser un territoire déjà empreint à d’importantes difficultés.

Objectif :
- prévoir la sécurité alimentaire de cette zone par l’appui aux 745 producteurs membres de la fédération des coopératives agricoles de Jean Rabel.

Nature de l’investissement :
- achat de semences (haricots et maïs)

Financement accordé : 23 000 €

Association partenaire : Initiative Développement

Bilan au 30 juillet 2010
Après le séisme, Initiative Développement a pu recenser deux problématiques :
- le manque de ressources financières pour pouvoir acheter des semences (les ressources ont été utilisées pour l’accueil des rescapés),
- l’inflation de 30 % du prix des semences sur les marchés locaux.

Ce constat a conduit Initiative Développement à prendre la décision de mettre en place un projet d’achat et de distribution gratuite de semences aux agriculteurs de
la zone de Jean Rabel. Le choix s’est porté sur deux variétés locales, particulièrement bien adaptées aux conditions climatiques et aux connaissances techniques des agriculteurs : le maïs et le pois de souche nain.

Pour assurer une distribution équitable et efficace, Initiative Développement s’est appuyé sur les infrastructures existantes, les 6 coopératives. Les bénéficiaires ne furent pas directement des déplacés de Port-au-Prince, car ces derniers ne sont pas agriculteurs et ne disposent pas de terres. Toutefois ils sont indirectement concernés puisqu’ils sont accueillis par les agriculteurs de la zone.
C’est ainsi qu’entre le 12 et le 28 avril 2010, l’intégralité des semences achetées a été distribuée à 1 488 agriculteurs : maïs : 5 356 kg (1488 marmites), pois de souche : 10 706 kg (2974 marmites).

Deux agronomes stagiaires sont chargés du suivi auprès des bénéficiaires pour savoir ce qui a été semé, sur quelle superficie et quel est le stade de développement des plants.

Partagez


Recommander cette page