Education

Construction de 3 classes dans un village de brousse

Togo

Lieu : village de Dzrekpo

Contexte : le Togo est un petit état du Golfe de Guinée. Il est formé d’une étroite bande de terre de 110 km de large qui s’étire sur près de 540 km.
Le village concerné est situé dans la province de Vogan, une des régions les plus pauvres du pays. Une première école a été construite par ADV TOGO en 2002/2003 pour accueillir les enfants des petites classes. Aujourd’hui l’école accueille plus de 300 enfants, soit environ 50 % de la population scolarisable. Mais les enfants grandissant et les effectifs augmentant, il devient nécessaire de construire un nouveau bâtiment pour les grandes classes qui sont actuellement reléguées sous un apatam (4 poteaux et un toit en feuilles de palme) construit par les villageois.
ADV TOGO a, depuis 1997, déjà mené à bien plusieurs projets similaires dans ce pays et dispose d’un très fort soutien de la population et d’un représentant local qui semble particulièrement efficace.

Objectif : permettre à tous les enfants des villages de brousse autour de DZREKPO-BAS d’accéder à la scolarité dans des conditions décentes.

Nature de l’investissement : achat des matériaux et construction du bâtiment avec la participation active du chef de village et des villageois. Le bâtiment serait du même type que le premier et le matériel nécessaire à son aménagement existe déjà.

Association : ADV TOGO

Coût total : 26 500 €

Financement accordé : 11 200 €

Bilan au 31/03/2006  :

La construction du 2ème bâtiment scolaire à DZREKPTO-BAS a été réalisée conformément au planning établi. Les travaux se sont déroulés dans le respect des principes de base de l’association, à savoir que les villageois participent bien aux travaux et le représentant local supervise le chantier ; il effectue tous les achats des matériaux.

Le nouveau bâtiment a été inauguré en mars 2006, mais dès la rentrée 2005, 280 élèves étaient inscrits dont 122 garçons et 158 filles (56 nouvelles inscriptions) soit une croissance de
22 %.

Dans ce village totalement démuni du TOGO, sans aucune infrastructure sociale, l’école donne un véritable espoir à la population qui connaît une nouvelle vie, sans être déracinée de ses traditions

Partagez


Recommander cette page